Euro Building Concepts UAB ©  Tous droits réservés

     Informations et conseils: 06.69.15.65.19 

COMMENT POSER UNE FENÊTRE OU UNE PORTE

____________________________________________________________________________________________________________________________

 

Les outils :

 

Perceuse

Mètre

Fil à plomb

Tournevis

Maillet

Serre joint

Niveau

Pistolet pour cartouche (silicone)

 

Les accessoires de pose :

 

Equerres de fixation

Silicone

Joint d’étanchéité

 

La pose d’une fenêtre ou porte-fenêtre :

 

Ce travail nécessite une méthodologie et un savoir-faire accessible à tous les amateurs de bricolage. En suivant soigneusement les étapes, vous éviterez les conséquences d’une pose qui ne serait pas réalisé dans les règles de l’art : mauvaises étanchéité, grincement, anomalie de niveau ou d’aplomb qui pourraient rendre la menuiserie difficile à ouvrir, Euro Building Concepts vous aide pas à pas. Avant de vous engager dans vos travaux ou la commande de vos menuiseries, il faut décider du type de pose approprié à votre projet.

 

Les différents types de pose :

 

Pose en tunnel

Pose en applique

Pose en feuillure

 

Pose en tunnel :

 

La méthode consiste à insérer la menuiserie dans l’épaisseur du mur. Quand on doit faire une pause en tunnel, la fenêtre doit être posée dans l'épaisseur du mur.

 

Prendre les mesures :

 

Mesurer la hauteur et la largeur du tableau, les mesures de la largeur seront prises en trois points différents sur la hauteur le milieu et le bas. Mesurer également la hauteur de l'allège (utile au fabricant pour positionner la poignée).

 

La pose :

 

1 - Nettoyer l’appui et la feuillure. Contrôler le niveau et l’aplomb de la maçonnerie.

2 - Poser un joint précomprimé sur l’appui de votre maçonnerie (mousse imprégnée pour système d’étanchéité des joints qui en se décomprimant comble les irrégularités de surface). Le joint devra remonter d’environ 20cm latéralement sur la hauteur du tableau au fond de la feuillure.

3 - Ouvrir et déposer les ouvrants de la nouvelle menuiserie. Ôter les cales de transport situées à l’intérieur du dormant.

4 - Poser un joint précomprimé sur la menuiserie. Ce joint doit être sur la surface en contact avec la maçonnerie.

5 - Fixation du dormant :

Percez au diamètre 8 le dormant au niveau des paumelles et de la traverse haute.

Installer les chevilles et vis.

Contrôler les niveaux, l’aplomb et corriger si nécessaire avec des calles.

Terminer la fixation.

Attention : dans le but d’éviter les infiltrations d’eau, il ne faut jamais percer la traverse basse.

6 - Réaliser l’étanchéité extérieure : Appliquer un joint silicone en contour de votre menuiserie, entre la menuiserie et la maçonnerie.

7 - Effectuer les finitions en réalisant la pose des habillages intérieurs et extérieurs.

 

Pose en applique :

 

La menuiserie est posée en façade, contre le mur intérieur de la maçonnerie. Le dormant de la menuiserie repose sur la partie débordante intérieur de l’appui. Ce type de pose est couramment mis en oeuvre pour les constructions neuves et donc souvent appelé « pose en neuf ».

Il est possible de trouver cette mise en oeuvre en rénovation lorsque la maçonnerie est mise à nu et qu’une isolation intérieure est anticipée.

 

Prendre les mesures :

 

Les mesures doivent être prises en plusieurs points et vous devez retenir la valeur la plus faible.

A - Hauteur du tableau.

B - Largeur du tableau.

C - Epaisseur du doublage.

D - Hauteur d’allège.

 

La pose :

 

1 - Contrôler les niveaux, l’aplomb et l’équerrage de votre maçonnerie.

2 - Poser un joint précomprimé sur l’appui de votre maçonnerie (mousse imprégnée pour système d’étanchéité des joints qui en se décomprimant comble les irrégularités de surface). Ce joint devra remonter d’environ 20cm latéralement sur la hauteur du tableau.

3 - Ouvrir et déposez les ouvrants de la nouvelle menuiserie. Retirer les cales de transport à l’intérieur du dormant.

4 - Poser un joint précomprimé sur la menuiserie. Ce joint sera sur la surface en contact avec la maçonnerie.

5 - Mise en place des pattes de fixation. Les pattes de fixation doivent être positionnées au voisinage des paumelles. L’écartement maximum est de 80mm.

6 - Fixer le dormant. Positionner et fixer une première équerre. Vérifier les niveaux, l’aplomb et corriger si nécessaire à l’aide de calles. Finaliser la fixation.

Attention : dans le but d’éviter les infiltrations d’eau, il ne faut jamais percer la traverse basse.

7 - Reprise d’étanchéité. Poser un joint silicone sur la partie basse de la menuiserie.

8 - Réalisation de l’étanchéité extérieure. Appliquer un joint silicone en périphérie de votre menuiserie, entre la menuiserie et la maçonnerie.

 

Pose en feuillure :

 

La feuillure de la maçonnerie est prévue pour recevoir le dormant de la menuiserie. La menuiserie repose à l’intérieure de la feuillure de la maçonnerie, c’est-à-dire l’angle rentrant prévu dans la maçonnerie pour encastrer le cadre dormant de la fenêtre.

 

Prendre les mesures :

 

Les dimensions seront prises en plusieurs points et vous devez retenir la plus faible.

(Le tableau) correspond à l’espace prévu pour recevoir la menuiserie.

A - Hauteur du tableau (la plus faible)

B - Hauteur : mesure de fond de feuillure de la maçonnerie, elle matérialise le décrochement existant entre la feuillure et le tableau.

C - Largeur du tableau (la plus faible)

D - Largeur : mesure de la largeur de fond de feuillure, elle matérialise le décrochement existant entre la feuillure et le tableau.

E- Profondeur de feuillure : relever la profondeur de feuillure.

F - Hauteur de l’allège

 

La pose :

 

1 - Nettoyer l’appui et la feuillure. Contrôlez le niveau et l’aplomb de votre maçonnerie.

2 - Poser un joint précomprimé sur l’appui de votre maçonnerie. (Mousse imprégnée pour système d’étanchéité des joints qui en se décomprimant comble les irrégularités de surface) Ce joint devra remonter d’environ 20cm latéralement sur la hauteur du tableau au fond de la feuillure.

3 - Ouvrir et déposez les ouvrants de la nouvelle menuiserie. Retirer les cales de transport à l’intérieur du dormant.

4 - Poser un joint précomprimé sur la menuiserie. Ce joint sera sur la surface en contact avec la maçonnerie.

5 - Mise en place des pattes de fixation.Les pattes de fixation doivent être positionnées au voisinage des paumelles. L’écartement maximum est de 80mm.

6 – Positionner le dormant dans le tableau et Fixer les deux pattes de la traverse haute. Remettre les ouvrants sur le dormant et vérifier les niveaux, l’aplomb et corriger si nécessaire à l’aide de calles. Pour finir, terminer la fixation de toutes les pattes et retirer les cales de jeu.

Attention : dans le but d’éviter les infiltrations d’eau, il ne faut jamais percer la traverse basse.

7 - Reprise d’étanchéité. Poser un joint silicone sur la partie basse de la menuiserie.

8 - Réalisation de l’étanchéité extérieure. Appliquer un joint silicone en périphérie de votre menuiserie, sur la ligne de contact menuiserie maçonnerie